Comment réduire les gaspillages dans son entreprise

0
1315

Les gaspillages ne sont pas budgétisés et pourtant leur coût est souvent lourd pour l’entreprise. En effet, leur montant annuel peut atteindre plusieurs milliers d’euros, une somme que l’employeur aurait pu utiliser pour améliorer le quotidien de ses employés. Que faire alors pour réduire les dépenses inutiles ?

L’identification des postes où les gaspillages sont omniprésents

La lutte contre le gaspillage commence par un audit afin de déterminer quelles sont les causes de cette tare. Chaque département doit s’impliquer dans cette démarche et accepter que les employés contribuent tous à faire disparaitre les gaspillages. Les économies sont effectives lorsque chacun dépense la quantité exacte de ressources utiles pour la réalisation de ses tâches quotidiennes. Tel est le cas par exemple dans les usines où la quantité de matières à utiliser doit correspondre avec l’objectif de production journalier. Dans les cantines, il faut préparer le repas pour le nombre de personnes sur site. De cette manière il n’y a pas de restes à jeter. Au niveau de l’énergie, il est inutile d’allumer toutes les lumières, de mettre le chauffage et la climatisation au maximum lorsqu’il n’y a personne dans les pièces. Pour les consommables, dans la mesure du possible ne pas imprimer tous les documents systématiquement, ceci permet de faire à la fois des économies d’énergie, de papier et d’encre.

Bien cerner les approvisionnements

L’approvisionnement est la fonction à travers laquelle l’entreprise dépense directement de l’argent pour la fourniture de ses biens. Ce sont entre autres des consommables, de la matière première ou encore les services d’autres prestataires. Une bonne quantification des besoins est nécessaire avant le lancement d’une demande d’achat. Le niveau de stock doit également être contrôlé, car il est aberrant de commander des articles qui sont disponibles dans l’entrepôt. Au contrôleur de gestion de valider ensuite le tout tout en vérifiant que la commande est prévue dans un poste budgétaire. Au niveau logistique, il est important de grouper le transport, et ainsi optimiser les frais de port. Une expédition aérienne est par exemple beaucoup plus chère qu’un acheminement par route ou par bateau.

Au niveau des RH

Une gestion des RH réussie signifie que les bonnes personnes sont aux bonnes places. Ceci réduit le taux de roulement du personnel. De plus, le travail est bien effectué, car chaque employé est compétent pour ses tâches. Il est donc inutile de faire des embauches pour pallier les faiblesses d’un collaborateur. Les postes peu sollicités sont à ôter de l’organigramme, au besoin il est plus intéressant d’externaliser.