Qu’est-ce que le Lean Management ?

0
1442
Businessman drawing a Cloud Computing diagram on the whiteboard

Depuis les révolutions industrielles successives, les entreprises ont cherché constamment à progresser et à rentabiliser au mieux leur production. Taylorisme, gestion en flux tendu, adaptabilité des horaires, ont été successivement évoqué. Le lean management n’est pas en soi une nouveauté mais il répond à des besoins de plus en plus importants en matière de gestion d’unités de production.

L’origine du lean management

Le lean management est originaire du Japon, même si ses principes sont souvent du bon sens. C’est l’entreprise Toyota au Japon qui a utilisé ce mode de gestion en premier et continue de le suivre. Il s’agit pour une entreprise ou une unité de production de réduire les gaspillages de temps, d’énergie et d’efficacité en traquant tout ce qui est superflu dans cette chaine de production, en partant de la conception jusqu’à la réalisation.
Ainsi la sous-charge de travail, la surcharge (avec l’incapacité de tenir ses engagements de livraison), l’espace de travail trop restreint ou trop vaste, les impondérables sont analysés pour être minimisés.

Les intérêts du lean management

Le principal intérêt de ce mode de gestion global et intégré est l’augmentation de la rentabilité d’une exploitation. Par essence même, ce mode de travail est sensé également apporter une plus-value de confort de travail pour les employés. En effet, de nombreux salariés se plaignent de ne pas avoir le matériel nécessaire pour effectuer les missions qui leur incombent. Avec l’optimisation du travail, le matériel est présumé livré dans les temps, les commandes parviennent dans les délais. Le stress en est réduit.

Comment avancer sur la voie du lean management ?

Chaque point de blocage, comme par exemple un retard de livraison d’un fournisseur, le manque d’une pièce pour finaliser un produit, la lassitude d’un employé qui effectue la même tache depuis des mois, le stockage de produits en attente de commandes, fait l’objet d’une procédure stricte visant à les réduire et à les éliminer.
Le lean management nécessite donc la mise en place de nombreux indicateurs qui permettent d’identifier les dysfonctionnements, leurs causes, et les moyens d’y répondre. C’est un processus qui nécessite l’implication des employés, car il leur appartient de contribuer à l’identification des problèmes et d’apporter des réponses.