Comment réussir son entretien annuel d’évaluation ?

0
1741

L’exercice de l’entretien annuel d’évaluation, ou EAE, est une tradition dans toutes les entreprises. Chaque année, les managers comme les salariés doivent se préparer à ce bilan, qui constitue un moment important pour près de 80 % des managers interrogés selon une étude de Talentsoft. Les collaborateurs de l’entreprise se montrent quant à eux bien plus tièdes à ce propos, devant faire face à un exercice difficile et stressant. Voici donc les principaux enseignements à tirer de ce sondage, et un ensemble de conseils pertinents pour bien se préparer des deux côtés.

Pour les managers

Les managers chargés de mettre en place l’entretien annuel d’évaluation considèrent que cet exercice est utile à l’entreprise, mais soulignent cependant qu’il est bien souvent complexe à réaliser. Le sondage fait état d’un nombre important de managers y consacrant plus de trente minutes (61 %) et d’une majorité d’entre eux craignant que cette série de bilans individualisés ne nuise au moral des équipes (58 %). Enfin, plus d’un tiers des sondés (36 %) peinent à installer un climat de confiance avec leurs collaborateurs durant les entretiens.

Pour les employés

La question s’avère plus délicate pour les salariés, même si les EAE ne touchent pas nécessairement tous les membres du personnel. L’étude démontre que les non-cadres ne sont que 56 % à passer un entretien annuel d’évaluation alors que ce nombre grimpe à 76 % lorsqu’il s’agit de cadres. L’exercice est perçu de manière très différente selon que l’on se place d’un côté ou de l’autre. Alors que 91 % des managers pensent montrer des signes de reconnaissance envers les collaborateurs, ils sont près de la moitié (46 %) à estimer que leur contribution n’est pas reconnue à sa juste valeur.

Quelques conseils pour bien se préparer

Il existe néanmoins des méthodes afin de mieux appréhender cet exercice. Dans la fonction RH, il est conseillé d’établir des bilans trimestriels ou semestriels moins contraignants, d’inciter au travail d’équipe et de mettre à disposition tous les outils d’analyse pour que les entretiens soient constructifs. Les managers doivent quant à eux baser leur évaluation sur l’année complète, se montrer à l’écoute et valoriser les atouts de chaque collaborateur. Enfin, les salariés ont tout intérêt à mettre en exergue leurs réussites tout en reconnaissant leurs échecs et à faire part de propositions ou d’aspirations concrètes.