Les précautions à prendre avant d’embaucher un nouvel employé

0
1232

Le développement d’une entreprise passe obligatoirement par le recrutement de nouvelles ressources. Ces nouveaux arrivants constituent cependant un certain risque. S’ils dérobent les secrets de la firme, ils nuiront aux activités de celle-ci. Afin de prévenir cela, certaines mesures doivent être prises par l’employeur.

Les menaces que représente un recrutement massif

Une croissance inattendue met certaines entreprises dans une situation de crise. Effectivement, si l’établissement n’arrive pas à répondre à une demande croissante, ses clients iront voir ailleurs. Les dirigeants de ces sociétés décident alors d’augmenter les effectifs pour ne pas faillir face à un tel succès. Devant l’urgence de la situation, les services des ressources humaines sont moins méticuleux. Le processus de recrutement est parfois simplifié et les contrats de travail sont rédigés à la hâte. Cela peut porter atteinte à la compagnie après coup.

Effectivement, le contrat de travail des nouvelles ressources doit comporter une clause de confidentialité. Celle-ci garantit que ces employés ne divulguent pas les secrets de l’entreprise aux concurrents. Par ailleurs, cet article évite les concurrences déloyales en cas de licenciement de la recrue. De nouveaux accords de partenariat dans certains secteurs nécessitent également l’ajout de la clause d’exclusivité. Celle-ci assure par exemple qu’une enseigne partenaire vend uniquement ses produits en contrepartie de certains avantages. À cet effet, les compétences d’un juriste  semblent indispensables pour tout chef d’entreprise.

Contacter un avocat qualifié pour son entreprise

La plupart des grandes entreprises ont un département juridique. Ce service s’assure que tous les contrats passés ne lèsent pas la compagnie. Néanmoins, les PME n’ont pas les moyens d’entretenir ce type de cellules. Elles peuvent cependant faire appel à un avocat spécialisé en clause d’exclusivité. Pour ce faire, il suffit de contacter un cabinet d’avocat adéquat. Ces établissements sont  maintenant disponibles sur la Toile à travers leurs propres sites d’internet. Pour découvrir les services offerts, les chefs d’entreprise n’ont donc qu’à faire un saut sur la Toile.

Les portails des grands cabinets d’avocats comportent des articles intéressants sur le contrat de confidentialité et d’autres sujets. En parcourant ces publications, les dirigeants de société peuvent se renseigner sur différentes précautions juridiques à prendre. Par ailleurs, certains portails analysent le droit belge et la législation propre à d’autres pays. Cela donne l’opportunité de découvrir des pays intéressants où investir.