Les employés ont-ils besoin de reconnaissance au travail ?

0
2003

Selon un rapport de l’OMS, l’usure mentale est à ce jour la principale cause des arrêts de travail. Le fait que les salariés ne se sentent pas appréciés à leur juste valeur affecte leur moral comme leur productivité, et finit par devenir un véritable enjeu économique pour l’entreprise. Les experts estiment qu’un cadre de travail favorable, propre à l’épanouissement des employés, peut améliorer de manière significative le rendement de l’entreprise. Tour d’horizon des principaux points concernant la reconnaissance des salariés au travail.

Définition de la reconnaissance au travail
L’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail estime que plus d’un tiers des employés français n’ont pas l’impression d’avoir de reconnaissance dans l’exercice de leur travail, un chiffre important qui multiplie par quatre les risques de burn-out. Avoir la reconnaissance de ses collègues et de ses supérieurs est donc un facteur essentiel pour bien travailler. C’est un jugement porté sur le salarié, fondé sur le respect et l’appréciation de ses compétences, qui lui permet de donner un sens à son activité dans l’entreprise. Reconnaître l’investissement personnel des salariés est un puissant facteur de cohésion pour l’ensemble du personnel.

Formes de reconnaissance pour les salariés
Il existe quatre grands types de reconnaissance dans le cadre du travail. On parle tout d’abord de reconnaissance de la personne lorsque les supérieurs portent une attention aux employés qui composent leurs équipes en tant qu’individus. La reconnaissance des résultats est une autre approche, qui se concentre surs les données observables du travail, et peut entraîner une récompense en cas de performances. La reconnaissance de l’effort, plus subjective, est tout aussi importante. Elle consiste à témoigner de l’intérêt pour l’investissement des salariés dans l’entreprise au quotidien. Enfin, la reconnaissance des résultats permet de mettre en avant les individus les plus méritants et de motiver les autres.

Effets positifs de la reconnaissance
La reconnaissance au travail possède des effets bénéfiques reconnus. Elle instille un climat agréable dans la société, apaise les relations de travail et insuffle dynamisme et bien-être aux salariés. La reconnaissance au travail contribue au développement personnel des individus et fait de l’entreprise un lieu de satisfaction et non de souffrance. C’est un moyen de renforcer l’attachement des employés à l’entreprise et de les inciter à se dépasser dans l’accomplissement de leurs tâches. De plus, des études canadiennes ont prouvé récemment qu’une absence totale de reconnaissance de la part de sa hiérarchie est une cause majeure de détresse professionnelle.

Conséquences pour l’entreprise
De manière générale, tous les employés gagnent à être reconnus au sein de l’entreprise. Les managers hésitent cependant à témoigner publiquement leur approbation aux salariés et négligent encore trop cet aspect psychologique crucial. La reconnaissance au travail est pourtant bénéfique tant pour les employés que pour l’entreprise. Elle donne la possibilité d’améliorer l’investissement de chacun dans le travail, favorise l’atteinte des objectifs dans les délais impartis et assaini l’ambiance au sein de la société. Elle constitue aujourd’hui un enjeu majeur pour les entreprises, qui ont tout intérêt à capitaliser sur ses bienfaits.