Les types de transcription et utilités respectives

Pour transcrire un enregistrement audio en texte, vous pouvez adopter la transcription en verbatim, la transcription épurée et la transcription synthèse.

0
328
High angle cropped view image of female hands typing on a laptop keyboard with a blank white screen

Pour mieux appréhender la compréhension ou l’analyse d’un fichier audio ou parfois même une vidéo tout en minimisant le temps d’écoute qu’on y consacre, il s’avère parfois nécessaire de faire un autre travail. Il n’est pas question de perdre du temps ou de faire un travail sans valeur, il faut savoir faire preuve d’intelligence et d’esprit pragmatique.

Le verbatim ou transcription in extenso

Il y a plusieurs façons de faire une transcription audio en texte, mais il faut choisir son type de transcription selon l’utilité qu’on espère en faire plus tard. Le verbatim ou transcription in extenso est une façon de transcrire un enregistrement audio ou parfois vidéo d’un évènement particulier : séminaire, interrogatoire, interview, conférence, débat et beaucoup d’autres encore. On appelle verbatim une transcription complète de tout ce qui a été dit, une transcription mot pour mot avec les hésitations, les fautes, les faux-débuts de phrases, on y rajoute même les expressions faciales et corporelles ainsi qu’un geste particulier si besoin est. Le verbatim est souvent utilisé dans un cadre légal pour effectuer des enquêtes et des analyses juridiques, pour pouvoir ré-imaginer en temps réel ce qui s’est vraiment passé durant l’interview et par la suite de faire des déductions et des analyses approfondies des comportements et des gestes.

La transcription épurée

Le but de faire une transcription audio en texte est de faire en sorte que le document écrit produit soit intelligible et agréable à lire sans pour autant enlever des informations utiles dans cette dernière. Elle est faite de manière à ce que la transcription soit complète, mais sans les détails sans importances comme une hésitation ou un faux-début de phrase par exemple. Ce type de transcription vise parfois à retranscrire des conférences ou des séances d’informations, ou juste un enregistrement à intérêt de partage de connaissance ou d’information. Dans ce cas, toutes les informations jugées utiles y sont intégrées, mais en plus, on corrige les fautes de syntaxe et on transforme le langage oral en langage écrit puis qu’il est bien connu que des façons de parler ne se font pas à l’écrit. C’est la transcription idéale pour les étudiants

La transcription synthèse

La transcription synthèse quant à elle est une transcription audio en texte qui vise à transcrire les éléments importants et utiles à partir d’un enregistrement audio. Cette dernière ne prend pas en compte l’intégralité de l’enregistrement audio, en effet, elle est faite pour une facilité de compréhension des points importants abordés dans l’enregistrement et elle ne considère que cet aspect-là. Elle est parfois mise en œuvre dans le but de rédiger un article sur l’enregistrement pour donner à celui qui écoutera un petit aperçu de ce qu’il y a à écouter. C’est une sorte de carte pour savoir le chemin à emprunter et une façon de se préparer dans le processus d’écoute pour que rien n’échappe.