Focus autour du champ d’intervention des agences influenceurs en 2019

0
356

Dorénavant, le marketing d’influence répond à plusieurs objectifs. Il améliore les taux de conversion et booste l’image de marque. Cet outil est aussi idéal pour optimiser l’engagement des cibles sur les médias sociaux. Evidemment, une entreprise a besoin d’aide pour réussir une campagne d’influence marketing. C’est là qu’intervient l’agence d’influence.

Qui sont les influenceurs et influenceuses ?

Le terme «influenceur » s’est développé avec le succès des réseaux sociaux. Il désigne un individu qui profite d’une forte présence au travers différents canaux digitaux. Cette position lui permet d’influencer le comportement d’achat de ses followers. C’est le cas par exemple pour les youtubeurs qui sont suivis par des abonnés. Ces stars du web possèdent un pouvoir puissant de prescription par rapport à sa communauté.

Les influenceurs sont des alliés pour une marque qui souhaitent promouvoir une campagne produit et service. Ils constituent un excellent pilier pour réussir une stratégie de marketing d’influence. L’objectif commun de ces acteurs du web est alors de faire croître leur communauté. C’est ainsi qu’ils font valoir un certain nombre de followers pour susciter les marques à collaborer avec eux.

L’envers du décor se cache derrière cette course aux abonnés.  La qualité ne sera plus au rendez-vous à cause de cette obsession pour la quantité. L’entreprise a ainsi intérêt à bien choisir le(s) influenceurs qui pourront lui apporter cette qualité. Pour cela, elle peut compter sur agence influenceurs  qui se chargera de faire le tri. Celle-ci se place en effet comme intermédiaire entre les influenceurs et les marques.

Bien choisir une agence d’influence

Il est difficile d’évoquer ce type d’agence sans cette introduction sur les influenceurs. Maintenant, vous savez qu’une agence influenceurs est l’allié de l’entreprise pour réussir le marketing d’influence. Pour réussir ses approches, l’agence doit se familiariser avec ses clients. Sans cette connaissance approfondie, il est impossible pour elle de mettre en relation une marque avec le(s) influenceurs qu’il faut.

L’agence doit savoir cultiver une proximité avec les influenceurs qui collaborent avec elle. Elle doit avoir un maximum de données sur la personnalité et les statistiques de chaque influenceur. La pêche à l’information se poursuit jusqu’à l’analyse de la ligne éditoriale et le goût des influenceurs. Cela lui permet de proposer un projet compatible avec le contenu de l’influenceur.

La notoriété de l’agence peut se mesurer par rapport à la richesse de son portefeuille d’influenceurs. Cella lui permet de répondre avec efficacité aux besoins de chaque marque. Evidemment, il ne s’agit pas courir auprès du nombre d’influenceurs. L’agence doit être capable de toucher ceux qui ont des plus fortes audiences.

A la rencontre d’une génération de plus en plus connectée

Les influenceurs sont une porte ouverte pour élargir son audience en ligne. Par ailleurs, la plupart s’adressent à une génération toujours plus connectée, entre 15 à 35 ans. Les instagrammers, snapchatters et youtubeurs sont surtout ceux qui s’imposent dans cet univers. Autant dire que les influenceurs sont incontournables pour toucher davantage de clients potentiels.

Il appartient à l’agence influenceurs de mettre la marque en relation avec l’influenceur parfait. Aucune erreur n’est permise à cause des enjeux à la clé de cette collaboration. En effet, travailler avec l’influenceur idéal permet à l’entreprise de bénéficier d’un apport important de trafic. A cela s’ajoute une recommandation ciblée pour le produit et le service proposé.

Enfin, il faut savoir que le marché de l’influence est en plein boom en France. Les marques ne négligent pas la collaboration avec les influenceurs pour conquérir le web. Plusieurs d’entre elles font le choix de passer par des agences influenceurs pour éviter les mauvaises surprises. Et s’il faut voir d’emblée le portrait des influenceurs francophones, la moitié est âgée entre 19 et 30 ans. Contrairement aux idées reçues, plus de 70% d’entre eux préfèrent miser sur Instagram au lieu d’Youtube.